Le malade imaginaire : la rechute ou l’Hypocondriaque auto-réconcilié

SA 24 AVRIL 20H

10 € / 8 € / 4€

 
Théâtre
par la Cie du Lys

Monsieur Argan est connu dans le monde entier pour être « le malade imaginaire », moqué par Molière. À une certaine époque, il connaissait tous les maux. Il en avait mille en même temps. Sa vocation, c’était la maladie. Il était perpétuellement en proie aux innombrables dangers qui guettent le corps humain. Malgré cela, Monsieur Argan avait la mine florissante. Il avait appétit, aimait boire un bon coup de vin, dormait bien la nuit et faisait une petite sieste après le repas. En bon bourgeois égoïste et poltron, il aurait pu jouir pleinement de la vie s’il n’avait été le dupe des médecins charlatans et cupides qui l’entouraient.
Un jour, grâce au ciel et aux attentions de son frère Béralde, ainsi qu’aux stratagèmes imaginés par la servante Toinette, Monsieur Argan finit par ouvrir enfin les yeux. À partir de ce moment, unissant son immense naïveté à une sorte de bon sens pratique, il vécut en jouisseur qui cueille chaque jour les roses de la vie.
Depuis, les années ont passé au long d’une vie paisible, fort éloignée de la néfaste magie attractive de la médecine. Mais combien de temps encore, cet ancien anxieux obsédé par sa santé va-t-il tenir le coup ?
Car n’a-t’on pas coutume de dire « Chassez le naturel, il revient au galop » ; et « Si vous menez un âne loin, et même à La Mecque, il n’en reviendra jamais qu’un âne. » Peut-il en être autrement de l’hypocondriaque Argan, ce « malade exemplaire » ?
Dans cette comédie d’inspiration moliéresque, Louis Donatien Perin s’est diverti à imaginer une suite à l’intrigue que Jean-Baptiste Poquelin a développée dans sa célébrissime comédie.