Le syndrome du banc de touche

VE 6 MARS
20H

10 € / 8 €

À partir de 12 ans
DURÉE : 1H

 

Ecriture et interprétation : Léa Girardet
Mise en scène : Julie Bertin
Collaboration artistique : Gaia Singer
Avec la participation de : Robin Causse
Regard chorégraphique : Bastien Lefèvre
Son : Lucas Lelièvre
Lumières : Thomas Costerg
Costumes : Floriane Gaudin
Vidéo : Pierre Nouvel

 

Production : FAB (Fabriqué à Belleville)

Co-production : Le Grand Chelem, ACME

 

 
Spectacle présenté dans la cadre de la Filature Nomade, projet initié par La Filature, Scène Nationale – Mulhouse

Vous êtes intéressés par plusieurs spectacles ?
Pensez à nos abonnements !

 

Il y a 20 ans, Aimé Jacquet gagnait la Coupe du monde et Léa rêvait de devenir comédienne. Aujourd’hui, Aimé Jacquet est rentré dans l’Histoire et Léa est restée sur la touche à l’image des footballeurs remplaçants. En proie à une crise de légitimité, la jeune femme endosse alors le maillot numéro 10 et décide de s’auto-titulariser en suivant les pas du sélectionneur de l’équipe de France. Seule en scène, l’héroïne rend hommage à la persévérance face à l’échec, à travers un véritable marathon théâtral bourré d’humour et de poésie !

 

« Une pépite de rentrée ! Un spectacle émouvant, fort, à l’humour ravageur, sur le thème des laissés pour compte, c’est-à-dire ceux qui sont sur le banc de touche. Le parcours du combattant vécu par les comédiennes sans contrat, est ici mis en parallèle avec les sportifs, éternels remplaçants dans leur équipe. Cette idée originale rend le spectacle particulièrement savoureux, d’autant plus qu’il est émaillé de vidéos et d’archives sonores judicieuses. Bravo Léa ! » (Lamuse)