Dialogue des filles en joie

SA 25 AVRIL
20H

10 € / 8 €

Tout public (accord parental souhaitable)
DURÉE : 1H30

 
 
Par la compagnie du Lys

L’actions se passe au début de l’année 1946, au Symposium, la maison close de la rue des Nonnettes. Très ancien, et toujours d’actualité, le problème de la prostitution constitue l’arrière-plan amer et réaliste de ces Dialogues.

Il s’agit d’une série d’esquisses, de tranches de vie quotidienne, une suite de comédies de situation en miniature qui décrivent l’ambiance des filles de joie, avec leurs passions, leurs craintes, leurs jalousies. Nullement vulgaire ou impudique, le spectacle n’est pas fait pour choquer. Défilent ainsi sur scène des femmes contraintes à rire, à faire de la musique, à chanter et à danser, à faire l’amour avec le plus offrant ; mais parmi elles il y a aussi des femmes capables de faire perdre la tête aux personnages les plus en vue, hommes du gouvernement, notables riches et puissants. Dans ce lupanar huppé, on retrouve l’univers des hétaïres de la Grèce antique, au centre du désir, de la passion amoureuse, de l’intérêt des hommes dont elles assouvissent les égoïsmes et les dérèglements, tout en leur inspirant un certain sentiment ambigu de crainte dû à l’ambivalence de ces amours socialement hors-normes.

 

Pièce d'Alexandre Gallineau

Libre adaptation théâtrale moderne d'après l'œuvre de Lucien de Samosate.

Mise en scène : Louis Perin

Décor, captation vidéo : Claude Trœndlin

Régie : Bruno Coccoluto

Jeu :

Madame Lena, tenancière : Simone Capon

Apolline, pensionnaire : Gaëlle Chenal

Léone, pensionnaire : Cécile Mauranne

Alexandra, pensionnaire : Anne-Sophie Benz

Corinne, pensionnaire : Carmen Schaub

Gloria, pensionnaire, fille de Lena : Aurélie Klein

Cyrille Toussard, propriétaire de l'établissement : Jacques Haertig

Aristide Vasseur, député : Alexis Halm                                                     

Quentin Cuisseau : Serge Capon

Pacôme Latour, colonel à la retraite : Henri Hajdukiewicz

Spectacle monté avec le soutien de : Ville de Saint-Louis, Ville d'Avenir, La Fédération du Théâtre Amateur du Haut-Rhin, Le Théâtre La Coupole de Saint-Louis